ISTANBUL


 drapeaux turquie 3Turquia turskey gif

Bon nous sommes le 2 mars je n'étais pas encore décidée où j'allais partir en mai ou juin prochain, une envie folle de m'échapper d ici, mais il s'avère qu'étant du genre à ne jamais trop savoir et à vouloir aller à plusieurs endroits et bien en consultant les tarifs aériens je me suis pris un coup de chaud.
San Francisco, Miami, Singapour et bien .... ça sera pour une autre fois.
Je reviens donc à ma décision première qui était d'aller visiter Istanbul.
Il se trouve qu'au départ de Nice le billet me coutera selon les dates que je choisirai et je n'ai pas de dates précises 251 € avec Turkish Airlines.
Je me suis déjà procuré le Petit Futé que j'ai lu de A à Z ou presque.
Cela me fera un petit voyage de décompression histoire d'aller voir ailleurs, c'est une nécessité.
Tant qu'à partir pourquoi ne pas partir une semaine entière. Dans ce cas je pourrais sortir d Istanbul et visiter un peu les environs comme aller

Décollage 11H45  Arrivée 15H35
Retour 15H15 Arrivée Nice 17H20


PARIS HOTEL
30 euros la nuit en single

http://stephane-gavoye.fr/wp-content/uploads/2011/03/Carte-h%C3%B4tel-Istanbul_0002.jpg

Un sentiment très étrange vous envahit en contemplant les eaux du Bosphore, chenal entre deux mers qui traverse Istanbul du nord au sud, de la mer Noire à la mer de Marmara. Ici finit l’Europe, ici commence l’Asie... À cheval sur deux continents, la ville se souvient parfois qu’elle fut la Byzance des Grecs, la Constantinople de l’Empire romain d’Orient et la capitale des sultans ottomans. Cette cité fut, pour des générations, le lieu même et le symbole de la civilisation. Fabuleuse concentration d’intelligence et de richesse, Istanbul a ébloui l’humanité durant neuf siècles....
Théâtre de l’histoire, Istanbul est aussi un véritable théâtre de rues. Bâtie sur sept collines surplombant la mer, elle est un enchevêtrement de ruelles, troué par de gros boulevards.
Istanbul est à la fois une Turquie en réduction et une exception culturelle. Toutes les provinces et tous les métiers se fondent en un grouillement cosmopolite. Ici, pourtant, on rêve d’Europe ; l’archaïque côtoie le moderne. C’est l’Orient (tout) contre l’Occident. Les rives du Bosphore se regardent, parfois jalouses, toujours jumelles.
Il suffit de passer le pont pour que commence une nouvelle aventure. Deux gigantesques ponts suspendus jetés sur le Bosphore relient l’Istanbul asiatique (Üsküdar, Kadýköy...) à l’Istanbul européenne. À son tour, cette dernière est scindée en deux par un estuaire fameux, la Corne d’Or : au sud, la péninsule du vieux Stamboul (Sultanahmet, Sirkeci...), qui regroupe la plupart des monuments connus. Au nord, les quartiers de Galata, Beyoðlu avec l’Istanbul fin XIXe, prolongée par la ville moderne où commence la « vraie vie » des Stambouliotes ( Nouvelles Frontières)


                               Istanbul






Météo Istanbul


Les Îles des Princes

Si vous avez du temps, et surtout l’envie, n’hésiter pas de partir dans une croisière pour l’archipel des princes.
Autrefois lieu principal de villégiature de la bourgeoisie stambouliote, aujourd’hui l’archipel des Princes est constitué de neuf îles dont cinq sont habitées.

Les Îles des Princes sont accessibles après 1h30 de bateau. La plus grande île est  celle Büyükada, un village de pêcheur. Au rendez-vous :
  • Balade en fiacre
  • Pinède
  • Plage
  • Dégustation du vin des moines de Saint-Georges,

La Corne d’or

La Corne d’Or est le vaste estuaire entre le nouvel et le vieil Istanbul qui se jette dans le Bosphore. Elle fait partie des attractions touristiques d’Istanbul du fait de son histoire mais également de sa beauté.
Le charme des lieux est splendide : les balades dans ce magnifique port naturel en bateau vous amène à la découverte les recoins cachés des rives stambouliotes.

Eskihisar

Eskihisar est un ravissant petit village au sud-est d’Istanbul où on trouve la maison célèbre peintre turc du début du XXe siècle Osman Hamdi Bey. Transformée aujourd’hui en musée, ses magnifiques collections attirent les amateurs d’arts et de peinture.
Ce petit village de pêcheurs possède non seulement de beaux hôtels et de belles pensions mais aussi un magnifique château. Non loin de là Gebze, site où fut inhumé Hannibal.
   
 SUPERS BLOGS SUR ISTANBUL
http://www.istanbulfood.com/
http://vivreaistanbul.fr/
http://lostandfoundinlondon.wordpress.com/2013/02/27/lost-in-istanbul-week-end/ 

Aucun commentaire: